Bonjour Patricia. C’est une Présidente heureuse que la commission communication de la Ligue Bretagne vient interviewer cette semaine. Les Korrigans de Vitré auront bientôt un terrain dédié à la pratique du baseball et softball, nous vous remercions d’avoir accepté de répondre à nos questions. 

Les travaux ont débuté tout récemment. Quelques mots pour commencer, sur le projet et son cheminement.

Patricia Liminier : « Pour ses trente ans d’existence le club des Korrigans – La Vitréenne baseball-Softball – aura un super cadeau d’anniversaire : un « vrai » terrain de baseball !

Ce terrain voit le jour après 20 ans de négociations avec la municipalité, négociations menées par le club, la ligue Bretagne et avec l’appui de la fédération. Ce travail au long court a finalement permis d’offrir une issue favorable au projet avec l’accord de la municipalité pour le financement total du projet, soit un budget de 180000€

Après des appels d’offres dans le cadre des marchés publics c’est une société du grand ouest qui a été retenue, ainsi que les services techniques de la ville de Vitré qui ont différents corps de métiers en leur sein (métalliers, menuisiers …). »

L’emplacement, les détails techniques de réalisation? 

Patricia Liminier : « La formule retenue est un terrain à la japonaise c’est à dire avec un infield en stabilisé, un monticule amovible pour permettre la pratique du Softball, une cage de frappe et des dugout, l’un avec local pour machine à lancer et l’autre avec local scorage.

Ce beau terrain se situera sur le complexe sportif Saint Etienne au niveau de l’hippodrome. »

La livraison et l’inauguration sont prévues pour quand ? 

Patricia Liminier : « La livraison de ce magnifique terrain est prévue fin octobre, mais nous comptons l’utiliser à la reprise de la saison c’est à dire vers mars pour que la pelouse soit belle.

Du fait des élections municipales prévues en 2020, la date de l’inauguration n’est pas encore calée. »

Un commentaire sur ce nouvel outil et l’impact espéré sur le développement de l’association ? 

Patricia Liminier : « Après tant et tant d’attente nous avons hâte d’avoir un outil qui nous permettra de pratiquer nos sports préférés dans d’excellentes conditions.

Nous serons sur une plaine des sports (foot, rugby, tennis, skate et bi-cross…) et serons très visibles : nous aurons une immense visibilité qui nous en sommes certains nous permettra de grandir. De plus ce terrain sera tout proche du collège des Rochers et nous pouvons espérer que les professeurs auront envie de faire découvrir notre sport à leurs élèves.

Alors bien sûr ce terrain ne sera pas parfait, (mais lequel l’est ?) il y aura des critiques j’en entends déjà ! Mais franchement ? Je serai sourde aux critiques car après avoir tant espéré, douté, re-espéré, pleuré, je peux affirmer que ce terrain sera le plus beau, et je sais que le travail en équipe avec les services techniques donnera un bel outil.

Let’s go Korrigans ⚾️ »

Merci beaucoup Patricia pour ces réponses, et nous sommes impatients de voir le résultat.

Interrogé sur le sujet, Yannick Pasquer Président de La Ligue Bretagne qui suit le dossier de près depuis de nombreuses années, nous livre ses impressions. 

Yannick Pasquer : « Avec ce nouveau terrain qui sera opérationnel au printemps prochain, ce sont tous les licenciés Bretons qui seront les bénéficiaires, mais à commencer par les Korrigans qui ont été très très patients. Mais ce sont aussi les habitants de Vitré qui pourront pratiquer nos sports sur une aire sportive adaptée et sécurisée. C’est donc un formidable outil que les scolaires et les centres de loisirs pourront utiliser.

Les élus locaux, avec en premier lieu Bruno Maisonneuve, adjoint aux sports, l’ont bien compris, tout comme Pierre Mehaignerie, le Maire, qui a appuyé le projet auprès de son conseil municipal. 

Il est vrai que la Ligue, a été aux côtés des dirigeants locaux tout au long du processus de décision. Il a fallu comprendre les raisons de la non réalisation d’un terrain durant toutes ces années. Appréhender l’environnement systématique a été essentiel. Puis par le dialogue avec les élus locaux, le projet a aboutit naturellement. 

Nous avons tous hâte que les travaux se terminent pour qu’au printemps prochain nous entendions play ball. »

Fermer le menu